Missives en écoute #36 : L’événement, d’Annie Ernaux

« Entre la vie et la mort, les femmes choisissent toujours la liberté »

La phrase de Chantal Birman, prononcée dans le formidable documentaire À La Vie, résonne et me fait encore monter les larmes aux yeux. Je ne me remets pas de ce qui se passe aux États-Unis. L’avortement ne devrait pas être remis en question, nul part. Parce que le nombre d’avortements ne baisse pas quand il est interdit, c’est le nombre de mortes qui augmente. Je pense aux combats menés partout et notamment en Argentine si bien montrés dans un autre documentaire Que Sea Ley de Juan Solanas. La question de l’IVG n’est qu’une question de pouvoir, de prendre le pouvoir pour décider de la fertilité d’une femme. Ce ne sont pas les fœtus ou la vie qui sont défendus mais bien une volonté de s’approprier le corps des femmes !


Et c’est pour ça que j’ai choisi ce livre d’Annie Ernaux. Il faut relire L’Evènement ! Lire pour ne pas oublier.
Parce que cet évènement dans lequel elle se replonge (elle a écrit le livre en 1999), c’est son avortement clandestin en janvier 1964. Et elle dit tout de la douleur, de la solitude. La réalité froide et l’émotion brute. Des mots essentiels.

Entre nos lignes, la capsule sonore et littéraire de notre rubrique Missives en écoute se transforme en podcast, disponible sur la plupart des plateformes d’écoute et sur Acast.

Entre nos lignes, c’est une dose de pensées inspirantes et engagées, proposées selon l’humeur ou l’actualité, quelques lignes d’un auteur ou d’une autrice lues par la comédienne Marie-Émilie Michel.

Une lecture sans commentaire où seuls comptent les mots.

Entre nos lignes donne à entendre des extraits de romans mais aussi de la poésie, des essais, de la nouveauté comme du classique mais des livres toujours osés et féministes, au sens large !